Les thérapies

Surveillance de la glycémie


Le diabète est une maladie chronique pour laquelle il n'existe aucun remède. Cependant, il peut être contrôlé grâce à la surveillance quotidienne de la glycémie .

Pour maîtriser leur diabète, les patients diabétiques doivent surveiller très régulièrement leur glycémie pour s'assurer qu'elle n'est pas trop élevée (hyperglycémie) ni trop basse (hypoglycémie). 

En effet, l'hyperglycémie est la cause des complications futures car un taux de glucose trop élevé dans le sang détériore les tissus et les cellules. A l'inverse l'hypoglycémie est associée à un risque de malaise et de coma .

Le contrôle de la glycémie doit être fait par les patients plusieurs fois par jour. Cette composante du traitement est une des principales contraintes.

Le contrôle classique de la glycémie se fait grâce à une glycémie capillaire. Il faut se piquer le bout du doigt avec une lancette, puis mettre une goutte de sang sur une bandelette et insérer cette bandelette dans un lecteur de glycémie. Quelques secondes sont nécessaires pour que le lecteur affiche le taux de glucose. Le nombre de mesures glycémiques quotidien est en général compris entre 3 et 6.

En cas d'hyperglycémie importante, il faut également faire un test d'acétonémie afin de vérifier si de l'acétone n'est pas présent dans les urines. Le kit de test des cétones urinaires est disponible en pharmacie. Il suffit d'uriner dans un flacon et d'y plonger une bandelette réactive. La bandelette réactive doit être comparée aux résultats indiqués sur le kit. Si des cétones sont présentes dans les urines, elle change de couleur.

À prendre en compte lors de la mesure de la glycémie :
  • L'exactitude des tests peut être affectée par le lecteur de glycémie. De légères variations des mesures peuvent également être constatées entre différents lecteurs. Par conséquent, il est préférable de ne jamais utiliser le lecteur de quelqu'un d'autre sous peine d'obtenir une mesure erronée.
  • Pendant une crise d'hypoglycémie, un lecteur de glycémie risque de perdre en précision car le taux de glucose a chuté trop bas.
  • Les bandelettes peuvent aussi différer d'un lot à un autre. Par conséquent, si vous doutez des résultats d'une mesure effectuée avec un nouveau lot de bandelettes réactives, procédez à un nouveau test. Ne mélangez jamais des lots différents de bandelettes réactives et stockez-les toujours dans les conditions indiquées sur l'emballage.
  • Si vos bouts de doigts sont particulièrement sensibles, vous pouvez réaliser le test sur le bras ou la main. Cependant, gardez à l'esprit que le résultat d’une mesure effectuée sur une autre zone que le doigt peut être différent, l’évolution du taux de glucose étant retardée dans les autres parties du corps par rapport au bout du doigt.

    Dernière mise à jour le : Septembre 2016